Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


CATÉGORIES
Anthologies
Bibliographies
Carnets intimes
Cinéma
Correspondances
Essais littéraires
Nouvelles
Philologie et linguistique
Poésie
Romans
Théâtre

CATALOGUE
Recherche par auteur
Recherche par titre

NOUVEAUTÉS
Dernières parutions

COMMANDES
Libraires
Autres

Publications

Dernières parutions

Le Roman des anguilles (réédition) | Robert Goffin

Robert Goffin, figure aussi prestigieuse qu’insolite des lettres belges, avocat de haute renommée, poète pionnier qui a emprunté des voies formelles et thématiques auxquelles ses amis Max Jacob et Blaise Cendrars n’étaient pas étrangers, premier grand héraut du jazz américain en Europe (familier de Louis Armstrong, il intitula l’un de ses premiers recueils, parus en 1922 – il avait 24 ans –, Jazz-Band

  Robert Goffin: Le roman des anguilles (réédition)
   
Jacques Crickillon ou la littérature en instance d’oubli. Suivi de La poésie est une guerre indienne par Jacques Crickillon | Éric Brogniet

Jacques Crickillon, né à Bruxelles en 1940, nous a donné, depuis La Défenduepublié en 1968 par André De Rache, jusqu’à Litanies, au Taillis Pré en 2016, un matériau poétique singulier, brûlant, fascinant. Il faut mettre en
perspective cette musique lancinante, tourà tour tendre ou violente, qui court tout au long de ces pages dont l’écriture tend à son propre effacement…

  Éric Brogniet : Jacques Crickillon ou la littérature en instance d’oubli. Suivi de La poésie est une guerre indienne par Jacques Crickillon
   
Style et archaïsme dans La Légence d'Ulenspiegel de Charles De Coster | Jean-Marie Klinkenberg

Voici l’un des romans clés du dix-neuvième siècle, que les annales des lettres françaises ont pour le moins négligé. Est-ce parce qu’il s’agit de la première œuvre véritablement fondatrice de la littérature belge, cadre dans lequel, en dépit de son importance évidente, elle a suscité autant la polémique que l’admiration?…

  Jean-Marie Klinkenberg : Style et archaïsme dans La Légence d'Ulenspiegel de Charles De Coster
   
J.-H. Rosny. Bibliographie E-livre | Jacques Detemmerman et Gilbert Stevens

Ils furent, même si leur souvenir s’éloigne dans le temps, des vedettes du roman français fin de siècle (le XIXe). Ce que l’on sait moins, c’est que les frères Rosny étaient belges, portaient un nom très bruxellois, et avaient une œuvre gigantesque à leur actif, dont La Guerre du feu, adaptée jadis à l’écran par Anthony Burgess et Jean-Jacques Annaud, n’est que le volet le plus légendaire. Ce corpus monumental, Jacques Detemmerman et Gilbert Stevens l’ont cadastré pour la première fois…

  E-Livre : J.H. Rosny. Bibliographie par Jacques Detemmerman et Gilbert Stevens
   
L’Île des Pas Perdus, Ripple-marks, Les Petits Pingouins (coffret) | Jean Muno

Jean Muno (1924-1988) est une sorte de passager clandestin des lettres belges, dont il est pourtant l’un des représentants les plus significatifs. Son œuvre, insolite par ses thèmes autant que par ses formes, révèle un tempérament singulier, qui rompt en visière avec les usages, affirme son irréductible originalité…

  Jean Muno : L’Île des Pas Perdus, Ripple-marks, Les Petits Pingouins (coffret)
   
L’Île des Pas Perdus | Jean Muno

L’Île des pas perdus (1967) a pour décor l’île de Ré. Ce livre distillant l’inquiétude contraste apparemment, par son réalisme de surface, avec les oeuvres précédentes de l’auteur, plus ouvertement insolites. Mais, à y regarder de plus près…

  Jean Muno : L’Île des Pas Perdus
   
Ripple-marks | Jean Muno

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno. C’est sans doute pour cela qu’il est le plus « farce ». Son narrateur fétiche s’y retrouve, un petit homme effacé et triste, si proche des chapeaux melons de Magritte ou des longs manteaux de Folon, un monsieur qui prend tout naturellement la couleur grisaille, même face à une plage ensoleillée…

  Jean Muno : Ripple-marks
   
Les Petits Pingouins | Jean Muno

Que l’on ne s’y trompe pas, comme tout texte de Jean Muno, cette narration n’est pas aussi inoffensive qu’il y paraît et que son sous-titre, Conte de Noël, le laisserait présager. Après l’innocent incipit « il y avait un petit jeune homme qui s’appelait Stéphane »…

  Jean Muno : Les Petits Pingouins