Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


ACADÉMICIENS
Membres actuels
Membres décédés
Membres fondateurs
Tableau des successions

Composition


Marie-José Béguelin
Marie-José Béguelin / Photo © Jean-Luc Lossignol, ARLLFB Membre étranger philologue
Élue le 8 novembre 2008
Prédécesseur : Paul Gorceix
Fauteuil 39
BIOGRAPHIE

Marie-José Béguelin est née à Delémont (Suisse) le 21 juillet 1949, fille de Roland Béguelin, qui a voué sa vie politique à l’obtention, par le canton du Jura, de l’autonomie au sein de la Confédération helvétique et une partie de ses combats intellectuels à la préservation du français dans le Val d’Aoste. Après ses études secondaires en Suisse, Marie-José Béguelin part en 1968 à Paris, pour entamer ses études universitaires à la Sorbonne, où la rentrée universitaire a lieu… en janvier 1969. Elle y obtient brillamment une maîtrise de lettres classiques et un Certificat d’études indiennes (1972). Élève titulaire à l’École pratique des hautes études de Paris, elle suit les séminaires de F. Bader sur la grammaire comparée des langues indo-européennes, de A. Minard sur le sanskrit védique et le tsigane, de M. Lejeune sur le grec mycénien et le vénète. Ayant enseigné durant deux ans le latin à la Scuola svizzera de Milan, elle rentre à Genève en 1976, y accomplit ses études de linguistique générale, obtient en 1978 la licence pour l’enseignement de la linguistique et soutient en 1984 sa thèse de doctorat consacrée aux Noms latins du type «mens» : étude morphologique, qui lui vaut l’année suivante le prestigieux prix Charles Bally de la Société académique de Genève.

Assistante en linguistique historique à l’Université de Lausanne de 1979 à 1982, elle est ensuite nommée chargée de cours, maître-assistante puis professeur associée à l’Université de Fribourg (1983-2001). Elle rejoint en 1990 l’Université de Neuchâtel, en tant que professeur extraordinaire, puis ordinaire, et y exerce des responsabilités administratives importantes : vice-rectrice, chargée des affaires académiques et présidente de la commission des nominations de 2003 à 2004, directrice de l’Institut des sciences du langage et de la communication de 2007 à 2012, directrice de l’Institut de philologie romane et de linguistique française de 2002 à 2003 et de 2005 à 2007, présidente de l’Association pour une collection d’études littéraires de 2004 à 2009.

La bibliographie de Marie-José Béguelin se révèle d’une abondance et d’une polyvalence qui suscitent l’admiration. Comme membre de l’Association suisse des traducteurs et interprètes, elle a d’abord traduit plusieurs ouvrages de l’allemand et de l’italien en français. On lui doit en outre neuf livres (certains en collaboration) et une centaine d’articles dans des domaines aussi divers que : (1) la grammaire comparée des langues indo-européennes, (2) l’histoire et épistémologie de la linguistique, et en particulier les études consacrées au linguiste Ferdinand de Saussure et la transmission du célèbre Cours de Linguistique générale, (3) la pragmatique, la théorie de la référence et de l’anaphore, (4) la syntaxe du français moderne, (5) la syntaxe diachronique du français, (6) la linguistique textuelle, (7) la linguistique appliquée à l’enseignement du français, les questions de norme et de terminologie grammaticales, (8) la politique linguistique. Elle est donc une grande savante, qui met son savoir aussi à profit pour l’enseignement et la société. On signalera dans ce contexte qu’elle a présidé le Groupe Bally de l’Institut de recherche et de documentation pédagogique (IRDP) en Suisse romande, dont l’objectif est de discuter des problèmes de l’enseignement de la langue et de sa rénovation, et de dégager, à long terme, de nouvelles perspectives de didactique de la langue maternelle. Cet engagement a donné lieu à un livre intitulé De la phrase aux énoncés. Grammaire scolaire et descriptions linguistiques, qui a obtenu en 2003 le prix Houziaux de l’Académie royale de Belgique.

Le rayonnement de Marie-José Béguelin déborde largement du cadre de son pays. Elle a présidé de 1991 à 2001 la Délégation à la langue française de la Suisse romande et assuré les contacts internationaux avec les organismes similaires de France, du Québec et de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Elle a été, de 1999 à 2007, membre du Conseil supérieur de la langue française et siège depuis 1999 au Conseil international de la langue française.

Sa brillante carrière a été récompensée par deux prix scientifiques déjà mentionnés et par plusieurs titres honorifiques : outre son élection à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 2008, elle a été nommée, en France, Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques en 2008, et Officier dans l’ordre des Arts et des Lettres en 2010. En 2010, elle fait également partie, dans la catégorie «Scientifiques», des «100 personnalités qui font la Suisse romande» (Forum des 100) selon le magazine L’Hebdo. Elle est membre, depuis 2006, de l’Institut jurassien des Sciences, des Lettres et des Arts. Enfin, elle a été nommée membre de la prestigieuse Academia Europaea en 2012.

Marie-José Béguelin est aussi une force dynamique dans l’animation des projets de recherche collectifs. Avec Alain Berrendonner de l’Université de Fribourg, Claire Blanche-Benveniste de l’Université de Provence et Dominique Willems de l’Université de Gand, elle a en chantier l’immense Encyclopédie grammaticale du français. Elle a dirigé plusieurs projets de recherche financés par le Fonds national suisse, portant sur la structuration textuelle. Elle codirige par ailleurs la collection «Sciences pour la communication» chez l’éditeur Peter Lang. Elle s’est enfin investie dans l’évaluation de la recherche, notamment en tant que membre de la Commission scientifique du Programme doctoral en sciences du langage de la Conférence universitaire de la Suisse occidentale (de 1999 à 2010), comme membre de la Commission philologique du FNRS belge (de 2005 à 2009), et est membre du comité scientifique de plusieurs revues (Journal of French Language Studies, Revue française de linguistique appliquée, Pratiques).

Marie-José Béguelin a été élue à l’Académie royale de langue et de littérature françaises le 8 novembre 2008 au titre de membre étranger philologue au siège de Paul Gorceix.

– ARLLFB




BIBLIOGRAPHIE



E-BIBLIOTHÈQUE

Ferdinand de Saussure après un siècle (PDF 361Ko)
Communication à la séance mensuelle du 8 janvier 2011

Note sur l’emploi de on chez Charles-Ferdinand Ramuz (PDF 138Kb)
Communication à la séance mensuelle du 12 janvier 2013



DISCOURS DE RÉCEPTION (séance publique du 26 septembre 2009)

Discours de Marc Wilmet (PDF 80Ko)

Discours de Marie-José Béguelin (PDF 96Ko)