Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


ACADÉMICIENS
Membres actuels
Membres décédés
Membres fondateurs
Tableau des successions

Composition


Roger Foulon
Roger Foulon / Photo © Jean-Luc Lossignol, ARLLFB Membre belge littéraire du 8 mai 1999 au 25 février 2008.
Prédécesseur : Jeanine Moulin
Successeur : Gabriel Ringlet
Fauteuil 10

BIOGRAPHIE

Rger Foulon est né à Thuin, le 3 août 1923. Il est décédé le 25 février 2008, dans cette même ville qu’il a chantée à de nombreuses reprises, dans une œuvre si abondante (plus de 120 titres) qu’il paraît impossible d’en rendre compte de manière exhaustive. Il est ainsi l’auteur de dizaines de recueils de poésie — souvent imprimés par lui-même, sur une presse-à-bras, une Victoria Merkur —, de romans, de contes, de pièces de théâtre, d’essais, de monographies, d’oratorios, etc.

Diplômé de l’École normale de Mons et de l’Institut supérieur de pédagogie, il a exercé le métier d’instituteur jusqu’en 1973. Dans les années 1950, il crée l’association «Les Artistes de Thudinie» et Les Feuillets du Spantole, revue littéraire (plus tard appelée Le Spantole) où paraîtront des centaines d’auteurs et des planches de dessinateurs tels qu’Armand Simon ou Gustave Marchoul. Il a par ailleurs été, de 1973 à 1994, le président de l’association des écrivains belges et, de tout temps, un formidable animateur culturel en Thudinie comme à l’échelle nationale.

Celui qui a été le poète de la nature — Jacques Crickillon, le recevant à l’Académie, dira même de ses poèmes qu’ils sont une «érotique du paysage» — est entré en littérature avec un recueil, L’Exil terrestre (Le Nénuphar, 1946) suivi peu de temps après par D’Entre les songes (1947). En 1977, il abordera le genre romanesque avec L’Espérance abolie (La Renaissance du livre), suivi bientôt par d’autres romans qu’on peut étiqueter «campagnards» tant la nature est au centre des passions, amours, jalousies et haines de ses personnages que Roger Foulon décrit avec minutie, en un style très travaillé. La forêt, il faut le souligner, est l’un de ses sujets de prédilection, un lieu du ressourcement. «C’est, dira encore Jacques Crickillon, la forêt, la rivière, les plaines qui montent sous la pluie, les chemins creux comme des déchirures d’âme, qu’il faut aux personnages de Foulon pour accomplir leur destin d’inassouvissement.»

Dans un entretien avec Marcel Leroy, Roger Foulon dira, sans détours : «Je suis un rat des champs, pas un rat des villes… J’ai toujours sillonné la campagne, j’aime les grands espaces occupant mon pays, le moutonnement des argiles, les vastes horizons. Il va de la Sambre, à Thuin, jusqu’à la frontière française… C’est mon lieu mythique. La région de la Fagne.»

Adolescent, Roger Foulon était un passionné des œuvres de Ramuz ou Giono. Il n’est donc pas étonnant que ses romans soient construits autour de ce monde paysan qu’il a connu et beaucoup fréquenté, jusque dans son activité de journaliste en charge de sa région. Dans ce registre, on peut citer Un été dans la Fagne (Paul Legrain, 1980), qui sera récompensé par le prix George Garnir de l’Académie, prix accordé à une œuvre évoquant les aspects et les mœurs des provinces wallonnes, un ouvrage qui conjugue une très grande recherche stylistique et une approche sensible de cette forêt avec laquelle il semble en parfaite symbiose; Un enfant de la forêt (Luce Wilquin, 1998), évoquant la vie tumultueuse de Stanislas-Joseph-Alexandre Leclercq, de Sambre et Thiérarche, au XVIIIe siècle. L’Ultime Rendez-vous (Luce Wilquin, 2001), L’Étrange Vie de saint Landelin (Luce Wilquin, 2003), comme bien d’autres romans, témoignent des mêmes préoccupations d’un auteur scrutant la nature, l’amour et les destinées tragiques des hommes.

En prose, Roger Foulon s’est également illustré dans bien d’autres domaines que le seul roman, qu’il s’agisse de monographies sur les peintres Richard Bressy, Ben Genaux, Gustave Marchoul ou Armand Simon; sur des poètes et romanciers tels Charles Plisnier (Institut Jules Destrée, 1971), Maurice des Ombiaux, Robert Vivier (André De Rache, 1974), Jean Giono, etc. On lui doit aussi plusieurs livres de nouvelles, comme Les Jardins de Giverny (Luce Wilquin, 2007), une vingtaine de nouvelles «insolites, qui mêlent le vécu à un certain fantastique nourri d’imaginaire et de fabuleux». Un Roger Foulon qui s’inscrit alors dans la grande lignée de nos «fantastiqueurs», comme Thomas Owen, Jean Ray ou Franz Hellens.

Mais la poésie tient une place très importante dans l’œuvre de Roger Foulon et probablement était-elle pour lui, outre l’amour, l’essentiel de sa vie. «Et nous ne serons plus qu’un peu de poésie», se plaisait-il à dire!

Il a ainsi fait paraître sur sa presse-à-bras de très nombreuses plaquettes, souvent augmentées d’interventions d’artistes, qui sont à elles seules des œuvres d’art. Citons, pêle-mêle, Neuvaine sous la pluie (1975), Icariennes (1977), Quotidiennes (1982), Norvégiennes (1990), Ibériques (1990), Poème d’avant la mort (1998), etc. En 2004 paraît Paroles du feuillage (Le Taillis Pré), une anthologie pour laquelle Liliane Wouters avait fait le choix des poèmes et une présentation intitulée : «Roger Foulon, une fragilité tchékovienne», situant de la sorte l’espace où se mouvait le poète, à savoir que l’important n’est pas dans ce que l’on dit mais dans ce qui est suggéré. Cette somme poétique, qui ne balisait pas moins de vingt-deux recueils parus entre 1967 et 2002, offrait enfin à Roger Foulon et sa poésie la visibilité qu’ils méritaient.

Et c’est à l’enseigne du même Taillis Pré que paraît, en 2008, le dernier opus de l’auteur, Routes du Poète. Ces routes, écrira Luc Norin dans La Libre Belgique, «constituent une cosmologie nouvelle sur laquelle se reconnaîtrait sans doute le fraternel esprit de Maeterlinck, où l’évidence de l’invisible devient tangible». Un livre divisé en huit sections, consacrées à sa maison, son jardin, sa ville, sa forêt, le temps, la poésie et l’amour. En quelque sorte, les mots qui cernent parfaitement la vie de cet homme, de ce poète qui affirme que tout est mystère et que «non, le bonheur n’est pas dans le réel, / Mais dans un illusoire qui nous trompe».

– Yves Namur



BIBLIOGRAPHIE

L'exil terrestre, poésie, Bruxelles-Paris, Le Nénuphar, 1946.

D'entre les songes, poésie, chez l'auteur, 1947.

Naissances, poésie, chez l'auteur, 1949.

Prières pour un vivant, poésie, chez l'auteur, 1950.

Ève et le songe, poésie, chez l'auteur, 1952.

Le peintre Richard Bressy, monographie, Bruxelles, Collection Les Artistes, 1953.

Pur enfant de moi-même, poésie, Tournai, Unimuse, 1954.

La joie humaine, poésie, chez l'auteur, 1955.

Le pain de tous les jours, poésie, Namur, Wesmael-Charlier, 1955.

Ben Genaux, monographie, La Louvière, Rencontres, 1956.

Ernest Degrange, monographie, chez l'auteur, 1957.

Visages du monde, poésie, Namur, Wesmael-Charlier, 1958.

La route vers la mer, poésie, Malines, C.E.L.F., 1958.

Aulne, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1958.

Chants d'un captif, poésie, Bruxelles, Le Thyrse, 1958.

Poèmes choisis, poésie, Bruxelles, Anthologie de l'Audiothèque, 1960.

Les voix de la nuit, théâtre, Thuin, Éditions du Spantole, 1961.

Artistes de Thudinie, monographie, Thuin, Éditions du Spantole, 1961.

Concerto pour une ville, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1961.

Simples paroles à Notre-Dame-la-Terre, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1961.

Thudinie de mon cœur, essai, Thuin, Éditions du Spantole, 1962.

Poèmes pour un visage, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1962.

Le jeu de Beauanont, théâtre, Thuin, Éditions du Spantole, Thuin, 1963.

Gustave Fr. Is. Marchoul, monographie, Thuin, Éditions du Spantole, 1963.

Chemins d'un vivant, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1963.

Bestiaire, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1964.

Le jeu d'Aulne, théâtre, Thuin, Éditions du Spantole, 1965.

Silex, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1965.

La Thudinie, essai, Mons, Fédération du Tourisme du Hainaut, 1965.

Arts de Thudinie, essai, Thuin, Éditions du Spantole, 1966.

Le jeu de Thuin-sur-Sambre, théâtre, Thuin, Éditions du Spantole, 1966.

Une fille de la mer, théâtre, Thuin, Éditions du Spantole, 1967 (adaptation wallonne par Armand Deltenre sous le titre El fiye dès deunes, 1996).

L'envers du décor, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1967.

Marcel Thiry, poète, essai, Charleroi, Institut Jules Destrée, 1969.

Rites pour conjurer la mort, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1969.

Laudes pour elle et le monde, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1970.

Le chant des mains, essai, Thuin, Éditions du Spantole, 1971.

Charles Plisnier, essai, Charleroi, Institut Jules Destrée, 1971.

Le dénombrement des choses, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1973.

Le chêne, conte, Thuin, Éditions du Spantole, 1973.

Robert Vivier, essai, Bruxelles, André De Roche, 1974.

Marie-Louise Albessart, imagière wallonne, monographie, Thuin, Éditions du Spantole, 1974.

Petit reliquaire pour les oiseaux, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1974.

Le calvaire, conte, Thuin, Éditions du Spantole, 1974.

André De Rache, poète, collagiste, éditeur, monographie, Thuin, Éditions du Spantole, 1974.

Petite suite pour Églantine, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1975.

Variations sur l'amour, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1975.

Le grand feu, conte, Thuin, Éditions du Spantole, 1975.

Les rois mages, conte, Thuin, Éditions du Spantole, 1975.

Croquis matinaux, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1975.

Neuvaine sous la pluie, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1975.

Nocturnes, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1976.

Jardins, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1976.

Le dit de la presse, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1976.

Poèmes pour l'enfant qui vient, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1976.

Les 75 ans de l'Association des Écrivains belges de langue française, monographie, Bruxelles, Éditions Nos Lettres, 1977.

Clartés, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1977.

L'Espérance abolie, roman, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1977.

Marches militaires et folkloriques d'Entre-Sambre-et-Meuse, essai, Bruxelles, Paul Legrain, 1977.

Icariennes, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1977.

Poésie des signes, poésie, Bruxelles, André Colpin, 1977.

Saisons, poésie, Bruxelles, André Colpin, 1977.

Passages, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1978.

Pour saluer le jour, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1979.

Paroles pour une naissance, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1979.

Bruxelles millénaire, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1979.

Tout est parole, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1980.

Armand Simon, monographie, Mons, Fédération du Tourisme du Hainaut, 1980.

Ma Thudinie, essai, Bruxelles, Paul Legrain, 1980.

Un été dans la Fagne, roman, Bruxelles, Paul Legrain, 1980.

Variations sur une parole de Tagore, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1980.

Ex-libris, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1980.

Numéro spécial du «Spantole» (25e anniversaire), monographie, Thuin, Éditions du Spantole, 1980.

Vipères, roman, Bruxelles, Paul Legrain, 1981.

Itinéraires, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1981.

Le temps des sorbes, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1981.

Barrages, roman, Bruxelles, Paul Legrain, 1982.

Le chien du petit monde, conte, Thuin, Éditions du Spantole, 1982.

Quotidiennes, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1982.

Images d'une petite ville, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1983.

La botte du Hainaut, région des sylves et des prés, essai, Mons, Fédération du Tourisme du Hainaut, 1983.

Le légendaire de Wallonie, contes, Bruxelles, Paul Legrain, 1983.

Déluge, roman, Bruxelles, Paul Legrain, 1984.

Éléments, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1984.

Le maître d'école, essai, Bruxelles, Paul Legrain, 1985.

Anne-Marie Large, monographie, Berzée, Navaux, 1985.

Les lambis et autres contes fantastiques, contes, Thuin, Éditions du Spantole, 1985.

Paroles pour la pluie, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte, 1986.

Joie du temps, poésie, Marcinelle, Éditions I.E.I.A.S., 1986.

Les charmes de la terre, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1986.

Naissance du monde, roman, Bruxelles, Paul Legrain, 1986.

Antiphonaire pour la pluie, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1987.

Entre-Sambre-et-Meuse. Thudinie-Chimay-Couvin, essai, Bruxelles, Paul Legrain, 1987.

Maurice Flavion, peintre, Thuin, Éditions du Spantole, 1987.

Entre-Sambre-et-Meuse. Marches militaires, essai, Mons, Fédération du Tourisme du Hainaut, 1987.

Poèmes pour un amour qui ne s'éteint, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1987.

Château-poésie, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1988.

Jeux d'aube, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1988.

Poèmes sur des dessins d'Armand Simon, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1989.

Légendes et contes d'Entre-Sambre-et-Meuse, Bruxelles, Paul Legrain, 1989.

Ombres chinoises, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1989.

Senteurs sauvages, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1989.

L'abbaye d'Aulne, essai, Mons, Fédération du Tourisme du Hainaut, 1990.

Ibériques, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1990.

Rives, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1990.

Norvégiennes, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1990.

Quatre récits d'ailleurs, Thuin, Éditions du Spantole, 1991.

Croix, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte, 1991.

Printemps, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1991.

Les tridents de la colère, roman, Bruxelles, Paul Legrain, 1991.

Prodiges, poésie, Bruxelles-Paris, Vie ouvrière-Pierre Zech, 1991.

Mémoire d'une petite ville, souvenirs, Thuin, Éditions du Spantole, 1992.

Le légendaire d'Aulne, contes, Thuin, Éditions du Spantole, 1992.

Volières, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1993.

Résurgence, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1993.

Légendes, poésie, Amay, L'Arbre à paroles, 1993.

Quinze haikai:s pour saluer Julia, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1993.

Bat'lîs èt batias du Camps qu'èst oute, poésie en wallon (avec traduction française par l'auteur), Nivelles-Bruxelles, Micromania, 1994.

L'homme à la tête étoilée, roman, Lausanne, Luce Wilquin, 1995.

Paroles des objets et des plantes, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1995.

Cantiques, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte et Éditions du Spantole, 1995.

Choral pour la paix, poésie, Charleroi, Éditions Le Rappel, 1995.

Paroles de plantes, huit mélodies pour voix moyennes mises en musique par Paul Uy, poésie, chez les auteurs, 1996, .

50 ans d'art en Thudinie, monographie, Thuin, Éditions du Spantole, 1996.

Cinquantines, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1996.

Aube, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte, 1996.

La Thudinie insolite, essai, Bruxelles, Éditions Le Livre, 1996.

Voyage de Marceau, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1996.

Histoire de bêtes, nouvelles, Avin, Luce Wilquin, 1997.

Maurice des Ombiaux, essai, Service Luxembourgeois du livre, 1997.

Charles Plisnier, essai, Service Luxembourgeois du livre, 1997.

Claudine Bernier, essai, Service Luxembourgeois du livre, 1998.

Poèmes d'avant-mort, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 1998.

Un enfant de la forêt, roman, Avin, Luce Wilquin, 1998.

Anne-Michèle Hamesse, essai, Service Luxembourgeois du livre, 1998.

Jardins-Astres, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte, 1998.

Anne-Marie Derèse, essai, Service Luxembourgeois du livre, 1999.

La maison de feuilles, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte et du Spantole, 1999.

Contes pour Noël, contes, Bruxelles, Éditions Memor, 2000.

Les feux du ciel, roman, Avin, Luce Wilquin, 2000.

Géo Libbrecht, étude, Bruxelles, Biographie nationale, 2000.

Maurice Gauchez, essai, Service Luxembourgeois du livre, 2000.

Paul Bay, essai, Service Luxembourgeois du livre, 2000.

…je cherche tes faces Seigneur, ne me voile pas Tes faces, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte, 2000.

Le poème mutilé, conte, Mariemont, Éditions Musée de Mariemont, 2001.

Ceux d'ailleurs, poésie, Thuin, Éditions de la Grippelotte et du Spantole,2001.

Au fil des jours, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 2001.

Venue de l'enfant fleur, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 2001.

L'ultime rendez-vous, roman, Avin, Luce Wilquin, 2001.

Jean Giono, poète des hauts-pays, essai, Tournai, La Renaissance du Livre, 2002.

Douze quatrains pour dire le printemps, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 2002.

Cosmogonie, poésie, Amay, Maison de la poésie, 2002.

Passion, 14 textes, Thuin, Éditions de la Grippelotte, 2002.

Sizains pour une naissance, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 2003.

Mots, poésie, Thuin, Éditions du Spantole, 2003.

Êve èt Adam, poésie en wallon, Charleroi, Éditions El Bourdon, 2003.

L'étrange vie de Saint-Landelin, monographie romancée, Avin, Luce Wilquin, 2003.

Les douze mois d'un jardin, chroniques, Bruxelles, Éditions Memor, 2004.

L'abbaye d'Aulne, guide illustré, Thuin, Éditions Maison du Tourisme du Val de Sambre et de Thudinie, 2004.

Paroles de feuillage, anthologie, Châtelineau, Éditions Le Taillis Pré, 2004.

Autour d'un roman de Georges Thinès, essai, Lille, Université de Lille, 2004.

L'autrucherie, roman, Avin, Éditions Luce Wilquin, 2005.

Garden's path, poésie, Mons, Éditions Warda, 2005.

Le dit de l'imprimerie, poésie, Thuin, Éditions Musée de l'Imprimerie, 2005.

Processions de foi, essai, Bruxelles, Éditions Reporters, 2006.

Stances pour ma ville, poésie, Thuin, Éditions Sambre-et-Meuse, 2006.

BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE

Alain Cléry, Roger Foulon ou l'accomplissement du temporel, Thuin, Éditions du Spantole, 1965.

Jean-Marie Culot, Bibliographie des écrivains français de Belgique, Bruxelles, Éditions de l'ARLLFB, 1966.

Jean-M. Horemans, Roger Foulon, poète de la vie et de la mort, Thuin, Éditions du Spantole, 1971.

Robert Burniaux et Robert Frickx, La littérature belge d'expression française, Paris, Presses universitaires de France, coll. «Que sais-je?», 1973.

Robert Frickx et Raymond Trousson, Lettres françaises de Belgique, Dictionnaire des œuvres, Gembloux, Duculot, 1988.

Liliane Wouters et Alain Bosquet, La poésie francophone de Belgique, Bruxelles, Éditions de l'ARLLFB, 1992.

Mélanges, Bruxelles-Amay, Association des écrivains belges de langue française-Maison de la Poésie, 1995.

Michel Joiret et Marie-Ange Bernard, Littérature belge de langue française, Bruxelles, Didier Hatier, 1999.

Jacques Lefèbvre, Roger Foulon, Marche-en-Famenne, Éditions du Service du Livre luxembourgeois, 2003.



E-BIBLIOTHÈQUE

Écrivains à la Trappe (PDF 86Ko)
Communication à la séance mensuelle du 10 juin 2000

Autour de la revue La Jeune Wallonie et de son directeur René Dethier (PDF 96Ko)
Communication à la séance mensuelle du 14 décembre 2002

Autour de Paul Vanderborght (PDF 92Ko)
Communication à la séance mensuelle du 9 avril 2005

Autour de Maurice des Ombiaux (PDF79Ko)
Communication à la séance mensuelle du 13 janvier 2007



DISCOURS DE RÉCEPTION (séance publique du 26 février 2000)

Discours de Jacques Crickillon (PDF 86Ko)

Discours de Roger Foulon (PDF 100Ko)