Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


RAYONS
Communications
Séances publiques
Discours de réception
Hommages
Articles
Livres

E-Bibliothèque

Souvenirs de Babel

Daniel Droixhe : Lettres de Liège. Littérature wallonne, histoire et politique (1630-1870) Cet ouvrage de Daniel Droixhe entend saisir une image des lettres dialectales, en région liégeoise, à trois moments privilégiés de leur histoire.

Version PDF

Ce livre électronique a été édité en janvier 2014. La référence bibliographique à cette édition est la suivante : Daniel Droixhe, Lettres de Liège. Littérature wallonne, histoire et politique (1630-1870), 2e édition [en ligne], Bruxelles, ARLLFB, 2014. Disponible sur www.arllfb.be.
Télécharger [PDF 89,93 Mo]
Table des matières

Avant-propos

1. Les misères de la guerre de Trente Ans : ils étaient trois capitaines
   1. La « grande prouesse » du général Salazar (1632)
   2. À la merci du terrible Mansfeld
   3. Qu’on jette Jean de Weert dans un puits de mine

2. Le « Théâtre liégeois » et l’Europe
   1. Le facteur musical : une Italie sur Meuse
   2. Le wallon, pittoresque et décrié
   3. Du fransquillon au franchimand
   4.  Culture du poissard
   5. Quand un Liégeois s’en va-t-en guerre

3. Les origines politiques du renouveau dialectal au XIXe siècle
   1. Lamaye : la réponse au Mandement de Carême pour 1838
   2. Le militantisme du curé Duvivier
       2.1. Un humaniste chrétien
       2.2. Des tribulations du pauvre Liégeois aux aboiements
des brèyås libéraux (1838-1842)
       2.3. Le curé creuse le trait : la Pèticion dès tchins a l’ Rédjince
   
3. La réponse libérale des « chiens » (1842)
       3.1. Une jeunesse romantique : Fuss, Picard, Le Roy
       3.2. La Rèsponse dès tchins dèl Rédjince
       3.3. Pinsar : des Impôts de 1823 aux autres Rèsponses dès tchins   4. Renaissance dialectale : « mouvement wallon » ?

4. Marcher dans Liège avec Gobert au milieu du XIXe siècle
   1. Le panorama du curé Duvivier
       1.1.. Une Meuse rectifiée
       1.2. Le « canal de la Sauvenière »
       1.3. La Boverie : le pont qui « fait la balançoire »
       1.4. L’Université, la Comédie, le Collège, le Jardin botanique
   2. Fuss, Le Roy, Picard : de la tour de Saint-Pholien à la rue
du Dragon d’Or
   3. Pinsar : les Vennes, la cathédrale Saint-Paul, le passage
Lemonnier
   4. Dehin : le pont Notger, le « calorifère », le marché Saint-Denis,
la statue de Grétry, Saint-Laurent
   5. La lanterne magique au secours d’une histoire nationale
maltraitée

5. L’adieu au vieux pont-des-Arches (1858-1859)
   1. Le salut des poètes-ouvriers
       1.1. Dehin
       1.2. Serulier
       1.3. Denoel
   2. Dialogues du pont et du cheval de charrette
       2.1. Thiriart : apostrophe du cheval
       2.2. Frère : autre apostrophe
       2.3. Arnoldy : réponse du pont
   3. Wasseige : les derniers jours d’un condamné
   4. Panty : tôt remplacé, tôt oublié

Épilogue. C’èst l’ Comune qu’i fôt fé !

Notes
Bibliographie
Index